Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : le saviez-vous......

le saviez-vous...... 04 Nov 2017 16:15 #56358

Pourquoi dit-on « tomber dans les pommes » ?





Il existe deux explications. D’abord cette expression serait née de la déformation de la vieille expression du Moyen âge « tomber dans les pâmes » devenue aujourd’hui « tomber en pâmoison ». Le terme « pâme » utilisé alors dans le langage soutenu était dérivé du verbe « se pâmer » qui signifiait perdre connaissance. Plus tard en s’emparant du mot, le peuple déforma « pâme » en « pomme ». 



Selon un seconde hypothèse l’origine de l’expression serait issue d’une œuvre de George Sand « Lettre à Mme Dupin » dans laquelle l’auteur écrit « être dans les pommes cuites » pour signifier être très fatigué. A l’époque, les pommes cuites étaient utilisées par le public lors des spectacles pour manifester son mécontentement. Au théâtre elles étaient projetées sur les acteurs dont le jeu était approximatif. Les tomates étaient bien trop chères pour les utiliser ainsi. Les acteurs conspués étaient donc placés dans un état de fragilité qui correspond bien à l’expression « tomber dans les pommes ».
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Myosotis, samskia, Castafiore, lamateur, Pauline1980, ninawin, ILETAITUNEFOIS, Yayo, sylanette, Georges et cet utilisateur a 1 autres remerciements

le saviez-vous...... 05 Nov 2017 23:06 #56359

J'aime bien la première... :P
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: samskia, Mikijoli, Georges

le saviez-vous...... 07 Nov 2017 00:37 #56365

Merci Mikijoli pour cette belle explication :)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Mikijoli, Georges

le saviez-vous...... 07 Nov 2017 02:20 #56367

  • ninawin
  • Portrait de ninawin
  • Hors ligne
  • De belle humeur à la conquête du bonheur....
Il y a tellement de ce genre de chose dont on ignore d'où ils viennent... Moi je trouve ça cooOool d'apprendre des trucs comme ça! :woohoo: :woohoo: :woohoo:

Merci!

L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Pauline1980, Mikijoli, Georges

le saviez-vous...... 07 Nov 2017 06:09 #56369

Pourquoi dit-on travailler « au noir » ?

L’expression « travail au noir » désignant un travail non déclaré trouve son origine au Moyen Age, à une époque où les travaux devaient obligatoirement être réalisés durant la journée. Or, il arrivait pour des questions de rendements, notamment en hiver lorsque les journées sont les plus courtes, que les travailleurs soient contraints de poursuivre leur tâche de nuit, éclairés par de simples bougies.

Ainsi le travail réalisé clandestinement à la nuit tombée s’est naturellement nommé « travail au noir ». Puis l’expression a graduellement gagné toute activité illégale cachée, réalisée de nuit comme de jour.
Dernière édition: 07 Nov 2017 06:10 par Mikijoli.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Myosotis, samskia, Castafiore, lamateur, ninawin, Yayo, sylanette, Georges

le saviez-vous...... 07 Nov 2017 07:30 #56370

ninawin écrit:
Il y a tellement de ce genre de chose dont on ignore d'où ils viennent... Moi je trouve ça cooOool d'apprendre des trucs comme ça! :woohoo: :woohoo: :woohoo:

Merci!


Moi aussi j'adore, c'est une excellente nouvelle rubrique :woohoo:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: samskia, Georges

le saviez-vous...... 07 Nov 2017 09:07 #56372

Super, alors je continuerai dans le futur :)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Pauline1980, ninawin, Georges

le saviez-vous...... 08 Nov 2017 07:19 #56383

Bon, ça c'est en principe connu...
Pourquoi dit-on « le talon d’Achille » ?

Tout le monde possède une faiblesse, un « talon d’Achille ». Cette expression fait référence à un héros de la mythologie grecque : Achille. Enfant, la mère d’Achille, la nymphe Thétis, l’y avait plongé dans l’eau du fleuve Styx dont il acquit sa force surhumaine. Mais pour l’y tremper, Thétis avait dû le tenir par le talon, lequel n’entra donc pas en contact avec l’eau aux pouvoirs magiques. En conséquence son talon ne bénéficia pas de la même invulnérabilité que le reste de son corps.

Or il périt par cette partie du corps en recevant une flèche empoisonnée à cet endroit précis, la seule partie vulnérable de tout son corps. C’est ainsi qu’il mourut et que l’histoire retint que le talon d’Achille fut son unique faiblesse pourtant fatale.

Si cette légende circule au moins de façon parcellaire dès le premier siècle après Jésus-Christ, l’expression ne fut utilisée pour la première qu’en 1810 par le poète anglais Coleridge. Il l’employa pour comparer l’Irlande au talon d’Achille du royaume britannique.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: samskia, Castafiore, Pauline1980, ninawin, Yayo, AccroTchoune

le saviez-vous...... 09 Nov 2017 15:09 #56399

Pourquoi dit-on « jeu de mains, jeu de vilains » ?

Cette locution proverbiale connotée sexuellement de nos jours, signifie que les jeux impliquant les mains se terminent toujours mal.

Si on ne relève son utilisation qu’au 17ème siècle, son origine est bien antérieure. Au Moyen Âge les « vilains » étaient des paysans, appartenant à la classe la moins aisée de la population. Or pour se battre ils ne possédaient que leurs mains ou plutôt leurs poings. Contrairement aux personnes plus à l’aise financièrement qui utilisaient des armes.

De plus, les vilains pouvaient par jeu se taquiner physiquement, là encore avec leurs mains. Des jeux qui finissaient souvent en véritables bagarres.

En toute hypothèse les jeux de mains étaient pratiqués par les vilains, d’où l’expression.

Aujourd’hui elle fait soit allusion au sexe soit aux jeux des enfants qui par nature peuvent vite dégénérer.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Myosotis, samskia, Castafiore, Pauline1980, Georges

le saviez-vous...... 09 Nov 2017 16:04 #56400

Merci pour l'explication...
Moi je connaissais "jeu demain, jeu après-demain" :lol:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Georges

le saviez-vous...... 09 Nov 2017 16:14 #56401

et cela veut dire quoi, jeu demain, jeu après-demain :unsure:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

le saviez-vous...... 09 Nov 2017 17:13 #56402

rien, c'est un jeu de mot avec demain (de mains) :P
Dernière édition: 09 Nov 2017 17:13 par Castafiore.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

le saviez-vous...... 10 Nov 2017 06:52 #56405

Castafiore écrit:
rien, c'est un jeu de mot avec demain (de mains) :P


:laugh: :laugh: :laugh:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

le saviez-vous...... 10 Nov 2017 14:51 #56408

D’où vient l’expression « sous les feux de la rampe » ?

Celui qui se trouve « sous les feux de la rampe » bénéficie d’une exposition publique. Mais de quelle rampe s’agit-il au juste ? Et pourquoi serait-elle en feu ?

Cette expression trouve son origine dans le monde théâtral. Dans les salles de spectacle du 17ème siècle la scène était éclairée grâce à des chandelles disposées à l’arrière de la scène. Mais cet éclairage était insuffisant. Les spectateurs avaient du mal à voir les comédiens.

Les metteurs en scène décidèrent alors de déplacer les chandeliers et de les installer sur une planche, la rampe, située à l’avant de la scène. Etre « sous les feux de la rampe » désignait donc simplement « être sur scène ».

Au 20ème siècle, malgré le recours à l’électricité pour éclairer les théâtres, l’expression continua d’être employée. Sa signification s’élargit cependant pour traiter des personnes qui même de façon temporaire se trouvent sous les projecteurs de quelque nature qu’ils soient.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: samskia, Castafiore, Pauline1980, Georges

le saviez-vous...... 12 Nov 2017 17:32 #56423

Pourquoi dit-on « prendre son pied » ?

C’est aux corsaires du 18ème siècle que l’on doit cette expression. Rappelons ici que les corsaires sont des marins au service du roi, contrairement aux pirates. Quand ces marins attaquaient et pillaient un bateau ils devaient partager le butin de façon équitable entre le roi, l’armateur et l’équipage. Pour se faire ils avaient recours à la longueur d’un pied, soit 33 centimètres, comme unité de mesure de l’or ou autres marchandises trouvés à bord. Les corsaires prenaient donc au sens propre leur pied pour s’attribuer leur part.

Quant à la connotation sexuelle de l’expression elle serait liée à l’utilisation faite ensuite par les corsaires d’une partie de leur argent. Ils prenaient leur pied en allant passer du bon temps avec les prostituées.

Selon une autre explication l’expression ferait référence à une position sexuelle datant de l’Antiquité. Pendant l’acte, elle consisterait pour la femme à attraper son pied dans le but d’avoir plus de plaisir. Et il est vrai que sur de nombreuses représentations la femme est représentée à l’apogée de son plaisir son pied en main.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: samskia, Castafiore, Pauline1980, Yayo, crazy200, Georges
Propulsé par Kunena

Famissimo.ch utilise des cookies pour la validation de vos points. Si nous n'activez pas les cookies, vos points ne seront pas comptabilisés. Détails dans les conditions générales d'utilisation (CGU) en cliquant sur l'image bleue "information" à droite. privacy policy

I accept cookies from this site.

FAQ Famissimo